Les torseurs

Intérêt :

Lorsqu’un grand nombre (un champ) de vecteurs est nécessaire pour décrire une grandeur physique (par exemple la vitesse d’un solide, les efforts passant à travers le contact entre deux pièces…), on apprécie de pouvoir utiliser un outil performant et concis : le torseur.

Il est constitué de deux vecteurs, ceux-ci ayant un lien particulier entre eux.

Remarque :

Dans le parcours d’apprentissage d’un élève / étudiant, le torseur fait souvent « peur », car d’apparence très abstraite et d’utilité apparemment douteuse.

Un temps d’adaptation est fréquemment nécessaire, mais il faut dès le début garder en tête que le torseur est un outil de description et de synthèse très puissant. Par exemple : l’ensemble des vitesses de tous les points d’un solide peut être représenté par un seul torseur.

Liens :

version web

version pdf